Zimbabwe

Publié le par sista carol

zimbabwe.png

  Pays : Zimbabwe
Localisation :
Afrique australe
Régime politique :
république
Chef d’Etat actuel :
Robert Mugabe
Capitale :
Harare
Villes principales :
Mutare, Bulawayo, Gweru, Chitungwiza
Langues principales :
anglais, zoulou, xhosa, tswana
Superficie :
390 000 km²
Nombre d’habitants :
12 852 000 zimbabwéens

Monnaie :
dollar du Zimbabwe
 

 

Le Zimbabwe est une ancienne colonie anglaise.

 

En 1885 et 1886, Cecil Rhodes occupe de vastes régions pour le compte de la Grande Bretagne. Elles prennent le nom de Rhodésie en 1895, parmi lesquelles figure l’actuel Zimbabwe.

 

En 1911, la Rhodésie se divise : l’unification des régions du nord forme la Rhodésie du Nord (actuelle Zambie) et celle des régions du sud forme la Rhodésie du Sud (le futur Zimbabwe).

 

En 1923, la Rhodésie du Sud devient colonie britannique.

 

La Seconde Guerre mondiale provoque de 1940 à 1953, une expansion économique rapide et l’arrivée de nombreux immigrants blancs.

 

De 1955 à 1963, une fédération réunit les deux Rhodésies.
Le Premier ministre, Ian Smith, chef de la minorité blanche, proclame unilatéralement l’indépendance de la Rhodésie du Sud en 1965. Puis, il instaura en 1970, la République rhodésienne. Ce nouvel Etat prend modèle sur la politique d’apartheid sud-africaine. Mais une opposition grandit jusqu’à donner naissance en 1972 à une guérilla, soutenue par le Mozambique.

 Ian-Smith.jpgIan Smith


En 1978, Ian Smith signe un accord avec les opposants les plus modérés.

 

En 1979, un gouvernement multiculturel est constitué.

 

En 1980, les élections (reconnues par la communauté internationale) portent Robert Mugabe au pouvoir. Il est le chef de l’aile radicale du mouvement nationaliste.

mugabe.jpg Robert Mugabe


En avril 1980, la Rhodésie du Sud, devenue Zimbabwe, devient officiellement indépendant du Royaume-Uni. Cette indépendance va entraîner un exode massif des Blancs, qu
i continueront cependant à contrôler l’essentiel de la richesse économique du pays.

 

En 1987, un régime présidentiel est établi et Mugabe devient le chef d’Etat. Il sera réélu en 1990, en 1996 et en 2002. Mais il exerce un pouvoir de plus en plus autoritaire et doit donc faire face à une opposition grandissante et à la défiance de la communauté internationale.
En 2002, l’aboutissement de la réforme agraire qui était engagée dans les années 80 et radicalisée à partir de 2000 (expropriation des fermiers blancs par une législation coercitive et le recours à la violence), conduit à une importante désorganisation économique du pays.

 

En 2004, le pays ne peut plus subvenir à ses besoins alimentaires et 70 % de la population se retrouve sans emploi. Le Zimbabwe quitte le Commonwealth.

 

En 2005, le parti de Mugabe remporte les élections législatives mais sur fond de violence et de fraudes électorales.

 

-> Aucun lien avec la françafrique.

 

Sur ce blog, il est impossible de parler de l’indépendance du Zimbabwe sans parler de la visite de Bob Marley dans le pays. Il était en effet le seul artiste à être invité par le gouvernement pour cette célébration. Lorsque Marley a joué devant plusieurs milliers d’africains, il a découvert que ceux-ci connaissaient mieux les paroles de sa chanson « Zimbabwe » que leur propre hymne national !
 

 
Voici un lien pour ceux qui veulent en savoir plus sur ce concert (bas de l'article) : Marley au Zimbabwe.

Publié dans Zimbabwe

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article