Marcus Mosiah Garvey

Publié le par sista carol

garvey.Jpg
Marcus Garvey naît en 1887 dans le nord de la Jamaïque. Syndicaliste dans une imprimerie, il est délégué, organise des grèves et devient vite un grand orateur. Il fonde alors un journal, le Negro World, destiné aux Noirs du monde entier et dont le but était d'informer et de rétablir la vérité historique et sociale des Noirs. Il est distribué dans toutes les Amériques et en Europe ; et est traduit en plusieurs langues telles que le français, l’espagnol et le portugais. En même temps, il commence à voyager dans le monde entier à partir de 1910. Puis, il s’installe à Harlem, New York et développe l’idée du rapatriement : les noirs de la diaspora doivent retourner en Afrique, sur la terre de leurs ancêtres.


negroworld.jpg


Il fonde alors l’UNIA (Universal Negro Improvement Association), une association universelle pour le progrès noir. En effet, l’impossibilité de faire valoir les mêmes droits dans un pays, les USA, où ils ne constituent qu’une minorité, où la brutalité de l’Histoire continue de s’exercer sur bon nombre d’entre eux, enracine en lui la conviction d’un rapatriement massif.
 
 

black-star-line.jpg
En 1920, Garvey ouvre officiellement la Black Star Line (nom donné en parallèle de la White Star Line, où le Titanic en faisait partie), une compagnie maritime unifiant les Noirs du monde entier et réclamant le droit au rapatriement en Afrique des descendants d’esclaves. Les bateaux de Garvey sont financés par des actionnaires noirs et desservent toutes les Antilles. Une sorte de frénésie s’empare alors des quartiers noirs. En 1922, ils sont 6 millions à avoir cotisé à son organisation. Mais Garvey devient vite une cible du gouvernement américain, qui le renvoit en Jamaïque. Accusé d’escroquerie envers les actionnaires de la Black Star Line, il sera brisé par ses nombreux opposants, Noirs et Blancs, et mourra d’une crise cardiaque en 1940, sans jamais avoir atteint son rêve : l’Afrique.

L’histoire le vengera : il deviendra en Jamaïque l’un des sept grands héros jamaïcains.

 

Il est important de souligner qu’il est à l’origine de tous les mouvements contestataires noirs américains du XXème siècle. Le père de Malcolm X, un adepte de Garvey, fut tué par le Ku Klux Klan qui lui reprochait d’enseigner les théories de Garvey. Le programme des Blacks Panthers était modelé sur les écrits de Garvey…

Publié dans Autres

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

yerpee 08/05/2008 22:42

le ku klux klan etait daccord avec garvey car ils avaient le mm but voir les noirs retourner en afrique donc je ne pense pas que ce soit à cause des theories de garvey que le père de malcom X a été tué je me trompe peut être... sinon big up pour ton blog très interessants les gens glorifient martin luther king malcomX mais nombreux d'entre eux ne connaissent même pas marcus garvey alors que c'est celui qui à fait le plus de chose pour son peuple...