Ragga (1984-2007)

Publié le par sista carol

Le célèbre « Under me sleng teng » de Wayne Smith est gravé en 1984 par King Jammy. Ce dernier innonde les sounds avec le style digital. Le faible coût de production (il suffit d’un clavier programmé qui remplace les musiciens) et la simplicité de réalisation déclenchent une avalanche de 45 tours.

 

La première partie des années 80 était principalement centrée sur le recyclage de riddims anciens. Cette pratique continue mais à partir de 1985, une multitude de nouveaux riddims sont créés. Ce nouveau genre est appelé raggamuffin (« vaurien » en anglais). Ce terme désigne un jeune du ghetto prêt à lutter pour s’en sortir, et qui apprécie ce style musical.

 

Le ragga fait fureur dans les sounds et en 1985, il n’y a quasiment plus de titres reggae roots.

 

Avec cette simplicité de réalisation, un nouveau concept est alors créé : celui des compilations « one riddim ». Il s’agit de plusieurs versions chantées ou toastées sur un même riddim. Les riddims de l’époque les plus connus sont : le sleng teng riddim, le stalag riddim, le agony riddim…

 

Parallèlement à King Jammy, d’autres producteurs le concurrencent (surtout Donovan Germain) avec de nouveaux DJ comme Shabba Ranks. La voix de Shabba, très particulière, plutôt rauque, sera copiée par la nouvelle génération de DJ : Buju Banton, Cobra, Cutty Ranks, Bounty Killer, Ninjaman, puis au début des années 90 : Beenie Man, Shaggy, Elephant man… Ce style de ragga, très hardcore, est aussi appelé Bogle.

 ragga-connexion.jpg

Au début des années 2000, à travers entre autres de la compilation « Ragga connexion », le ragga prend une ascension fulgurante sur le marché international. Proche du rap, il est apprécié de plus en plus en Occident.

 

 

Digital
(époque 80)

Ragga
(époque 90-2000)

 









DJ

 

 





Yellowman
Barrington Levy
Half Pint
Eek-a-Mouse
Brigadier Jerry
King Kong
Tenor Saw
Admiral Tibet
Coco Tea
Wayne Smith
Lieutenant Stitchie
Admiral Bailey

 

Chaka Demus
Pinchers
Tiger
Shabba Ranks
Ninjaman
Buju Banton
Capleton
Tony Rebel
Spragga Benz
Beenie Man
Cobra
Cutty Ranks
Bounty Killer
Shaggy
Mr Vegas
Sean Paul
Red Rat
Merciless
TOK
Elephant Man
Lexxus
Ward 21

 


Chanteurs

 

 

Sugar Minott
Frankie Paul
Michael Palmer
Junior Reid
Don Carlos
Horace Andy
Gregory Isaacs

Pliers
Beres Hammond
Garnett Silk
Wayne Wonder
Sanchez
Yami Bolo
Spanner Banner


 

Chaka Demus & Pliers - Murder she wrote
(une
« combination » [duo entre un DJ et un chanteur] très connue)

  
TOK - Hotta shotta

 

Red Rat sur le Savage riddim


Shaggy & Rik Rok - Her eyes
(une autre «
combination »
très connue)


-> Edit : les clips des célèbres titres de Shabba Ranks (« Mr Loverman ») et de Beenie Man (« Girls dem sugar ») ont été boycotté par youtube… On ne laisse pas la musique s’exprimer… En espérant les trouver ailleurs !

Publié dans Autres

Commenter cet article

http://touristedu34.boosterblog.com/ 10/07/2007 01:15

+5 du jour

Bisoux

sista carol 11/07/2007 15:12

Merci à toi !