Namibie

Publié le par sista carol

namibie.png

 

  Pays : Namibie
Localisation :
Afrique australe
Régime politique :
république
Chef d’Etat actuel :
Hifikepunye Pohamba
Capitale :
Windhoek
Villes principales :
Rehoboth, Swakopmund, Karasburg, Ondangwa
Langues principales :
anglais, afrikaans, tswana, langue khoïsan
Superficie :
825 000 km²
Nombre d’habitants :
1 788 000 namibiens

Monnaie :
dollar namibien
 

 

 

En 1892, l’Allemagne domine la région, sauf une enclave devenue colonie britannique en 1878, qu’elle appelle « Sud Ouest Africain ».

 

De 1904 à 1906, l’Allemagne doit lutter contre le soulèvement des Hereros. Cette dure répression allemande fut qualifiée de génocide. Des camps de concentration sont créés, inspirés de ceux faits par les britanniques lors de la révolte de Boers en Afrique du Sud.

 

Quelques années plus tard (1914-1915), l’Union sud-africaine (aujourd’hui l’Afrique du Sud) conquiert la région. En 1920, elle la reçoit en mandat de la Société des Nations (ancien nom de l’ONU). 2 ans plus tard, l’enclave britannique est rattachée au Sud Ouest Africain.
Mais en 1949, l’ONU refuse l’annexion de cette région à l’Union sud-africaine, qui conserve son mandat sur elle et y étend le système de l’apartheid.

 

En 1966, l’ONU révoque le mandat de l’Afrique du Sud et comdamne l’apartheid. 2 ans plus tard, l’ONU change le nom du Sud Ouest Africain par le nom Namibie.

 

Un parti indépendantiste, la SWAPO (South West Africa People’s Organization), est formé et l’Afrique du Sud ne peut l’empêcher. L’Afrique du Sud rejette les décisions de l’ONU. La SWAPO organise des guérillas en 1974 contre l’Afrique du Sud. L’Afrique du Sud riposte en renforçant la défense du territoire namibien, en attaquant l’Angola qui lui soutient la SWAPO, et en offrant une assistance militaire et financière aux opposants du gouvernement angolais, soutenu par Cuba.

 

En 1988, des accords entre l’Afrique du Sud, l’Angola et Cuba entraînent un cessez-le-feu dans le nord de la Namibie et ouvrent la voie vers l’indépendance du territoire.

 

En 1990, la Namibie accède à l’indépendance et le leader de la SWAPO, Sam Nujoma devient Président de la République.

sam-nujoma.jpgSam Nujoma


En 2005, Hifikepunye Pohamba, membre de la SWAPO, le succède au pouvoir.

 
hifikepunye-pohamba.jpgHifikepunye Pohamba
 
 

-> Aucun lien avec la françafrique.

Publié dans Namibie

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article